DISPARUE:

La clé donnant accès à l'Europe.

Avec la rupture unilatérale des négociations sur l’accord institutionnel, la Suisse a perdu bien plus que sa crédibilité. Il nous appartient dorénavant de garder ouverte la porte de notre avenir européen. Pouvons-nous compter sur vous?

Les conséquences négatives s'accumulent.

L’érosion des accords bilatéraux a déjà commencé – et avec elle l’isolement progressif de la Suisse.

July 2021:

fin de l’équivalence boursière.

Avant même l’échec des négociations, l’UE a laissé entrevoir les conséquences d’une absence d’accord: la bourse suisse n’est plus reconnue comme équivalente par l’UE, ce qui complique la réalisation des transactions boursières.

July 2021:

la stabilité du réseau électrique suisse est menacée.

Sans accord institutionnel, l’UE refuse l’intégration de la Suisse au marché européen de l’électricité. Il est risqué et coûteux pour la Suisse de faire cavalier seul.

July 2021:

fin du libre accès au marché européen pour la technologie médicale suisse.

L’UE ne reconnait plus automatiquement les produits de technologie médicale suisse, ce qui constitue un sérieux désavantage concurrentiel et implique des coûts supplémentaires pour les entreprises concernées.

July 2021:

la participation au programme de recherche de l'UE est incertaine.

Grâce au programme de recherche Horizon 2020, les institutions de recherche suisses telles que l’EPFL ou les centres universitaires ont joué un rôle de premier plan au niveau europen. En tant qu’Etat tiers, la Suisse ne pourra toutefois que difficilement participer au nouveau programme-cadre Horizon Europe.

Voir toutes les conséquences négatives?